Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.
  1. Valoris Immobilier
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >Assurance emprunteur : 5 astuces pour réduire la facture

Assurance emprunteur : 5 astuces pour réduire la facture

Publié le

1- Profitez de la délégation d’assurance, trouvez le taux le plus bas

En général, l’établissement financier qui vous accorde votre prêt immobilier vous impose son offre d’assurance de prêt. Mais sachez que vous avez le droit et la liberté de demander d’autres propositions pour vous assurer à moindre prix. Il s’agit de la délégation d’assurance prévue par la loi Lagarde, applicable depuis 2010. Consultez plusieurs assureurs et courtiers pour trouver les contrats les plus adaptés votre profil. Pensez à les comparer avant de vous engager.

2- Tenez compte du Taux annuel Effectif d’Assurance pour mieux comparer

Pour être certain de choisir la meilleure offre d’assurance de prêt, vous devez comparer le taux annuel effectif d’assurance (TAEA). Il s’agit d’un pourcentage qui représente le coût total de l’assurance par rapport au montant total du prêt immobilier. Ce taux vous permet de connaitre le coût de votre assurance emprunteur (15 %, 20 % ou 30 % du crédit accordé par l’établissement financier).

Le TAEA varie en fonction de divers paramètres : l’âge, la situation professionnelle, l’état de santé de l’assuré, la durée du remboursement, mais aussi les risques particuliers. Par exemple, en 2016, pour les souscripteurs de moins de 30 ans le TAEA moyen était de 0,43 %, contre 0,65 % pour les assurés âgés de 41 à 45 ans. Lorsque le souscripteur avait plus de 60 ans, ce taux moyen était de 1,23 %. Il faut noter que le TAEA est revu à la hausse pour les fumeurs.

3- Négociez la proposition de l’établissement prêteur

Si vous voulez accepter l’assurance de prêt de votre établissement financier, pensez à négocier son taux. En effet, il est souvent plus élevé par rapport aux offres que vous pouvez trouver à travers la délégation d’assurance.

En effet, ces banques peuvent afficher des taux plus élevés à cause des contrats de groupe qui mutualisent les risques emprunteurs. Les taux appliqués sont calculés sur la base des risques moyens de tous les emprunteurs de la banque.

Quoi qu’il en soit, l’établissement de crédit est libre de faire un geste commercial en vous accordant un taux d’assurance de prêt plus bas. Il peut également vous accorder une réduction sur votre taux d’intérêt global si vous acceptez d’acheter les autres produits financiers proposés.

4- Choisissez une assurance adaptée à votre profil

Il faut noter que toutes les garanties proposées ne sont pas obligatoires. En effet, les organismes de prêts ne réclament que les garanties contre les risques suivants : invalidité permanente, perte totale d’autonomie et décès. Mais vous pouvez décider d’inclure d’autres couvertures contre les arrêts maladie ou encore le chômage. Réduisez les coûts de votre assurance de prêt immobilier en incluant uniquement les garanties les plus nécessaires.

Vous pouvez également réduire les coûts en jouant sur les quotités, lorsque vous êtes deux souscrire le prêt. Au lieu de couvrir les deux emprunteurs, vous pouvez demander une répartition équitable afin de réduire le coût de votre assurance. Les quotités peuvent alors être modulés en fonction des capacités de chaque emprunteur : 50%-50%, 60%/40%, etc. Lorsque l’un des souscripteurs est défaillant, le remboursement incombera à l’autre en fonction de sa quotité.

5- Une renégociation périodique pour des taux plus bas

Avec la loi sur la surconsommation de 2014 (loi Hamon), vous pouvez résilier votre contrat d’assurance prêt à n’importe quel moment au cours de la première année de souscription. Une nouvelle disposition applicable depuis 2016 a renforcé cette loi. Actuellement, vous avez le droit de résilier votre assurance emprunteur à sa date d’anniversaire, mais vous devez souscrire une nouvelle offre avec au moins des garanties similaires. Cette alternative vous permet de profiter de tarifs plus abordables et de réduire vos dépenses si vous trouvez une offre plus intéressante.

Appliquez ces astuces et bénéficiez de ces nouvelles dispositions pour souscrire dans les meilleures conditions. Votre assurance emprunteur pèsera moins sur le financement de votre prêt immobilier.